La Sophrologie, un outil pour la vie

La Sophrologie a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo, neuropsychiatre espagnol né en Colombie et qui a longtemps exercé en Espagne. Caycedo travaillait dans un service de neurologie et de neuropsychiatrie mais il souhaitait pallier à la violence des traitements et à la faiblesse du côté humain dans l’accompagnement de ses malades. La Sophrologie amènera cet apport. Longtemps réservée au personnel médical, elle s’est ouverte aujourd’hui au grand public.

La sophrologie est une technique psycho corporelle destinée à développer la conscience d’un individu à travers l’écoute de ses ressentis. Elle lui permet de développer son potentiel, d’améliorer sa condition en cas de maladie ou d’amplifier son bien-être dans une situation donnée. Elle se base principalement sur les ressources de l’individu. Ressources qu’il a en lui et qui peuvent pour un temps être déconnectées.

La Sophrologie est une  thérapie qui mêle des techniques orientales et occidentales (yoga, hypnose, phénoménologie etc.). Elle permet le développement de la conscience, le développement de son potentiel, l’amélioration de sa condition, l’amplification du bien-être. Elle peut également travailler sur les capacités, la confiance, la gestion des émotions.

C’est  une technique psycho-corporelle qui utilise trois procédés :

  • la respiration contrôlée

  • la détente musculaire

  • la suggestion mentale



LA SOPHROLOGIE AU QUOTIDIEN A DEUX USAGES :

  • Un usage thérapeutique
  • Un usage pour le développement personnel

C’est une méthode d’accompagnement « complémentaire » et l’outil principal du sophrologue est la voix.

La Sophrologie est une thérapie brève, orale, non tactile qui ne se substitue pas à la médecine conventionnelle. Elle se pratique en parallèle ou en indépendance, selon la problématique à accompagner.



LES OUTILS DE LA SOPHROLOGIE

La Sophrologie dispose de deux types d’exercices pour amener à la prise de conscience : la Relaxation dynamique et la Sophronisation.

  • LA RELAXATION DYNAMIQUE
    Il s’agit d’un mouvement du corps ajouté à la respiration.
    Des mouvements doux (ce n’est pas violent et ce n’est pas du sport) qui amènent à un stade de détente que l’on appelle « état sophroliminal ». Vous êtes debout et vous allez faire les exercices en même temps que moi, guidé par le son de ma voix.

Repasser par le corps est essentiel pour se détendre et se débarrasser des tensions physiques et mentales.


  • LA SOPHRONISATION

C’est la partie « statique » de la séance.
Cet exercice inspiré de l’hypnose s’appuie sur la suggestion mentale.
Sa pratique permet de créer des ressentis positifs à l’état sophroliminal (état de détente obtenu grâce aux exercices dynamiques antérieurs). Cette partie, se déroule toujours après les exercices de Relaxation dynamique. Elle se pratique assis(e) ou allongé(e) en fonction de l’état de la personne.